Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

16 - FEV 01 - MF revisité, bilan (11)





The Setting up of the Fund Revisited 

Enid O'Dowd - 01.02.2016


En 2012, Enid O'Dowd a publié un rapport qui a tellement dérangé un sympathisant des MC inconnu qu'il/elle s'est plaint auprès de son organisme professionnel, l'ICEAW (Institute of Chartered Accountants d'Angleterre et du Pays de Galles).
Cela s'est passé en novembre 2012 mais Enid ne l'a appris que récemment quand, par hasard, elle est tombée sur un post sur Internet. Enid n'a jamais été contactée car la plainte ne répondait pas aux normes requises par l'ICEAW pour justifier de demander à entendre son côté de l'histoire. La réponse de l'ICEAW au plaignant comprenait la phrase suivante: Mme O'Dowd a droit à ses opinions et à sa liberté de parole».
Exactement!
Enid O'Dowd imagine que cette plainte vexatoire a amusé l'ICEAW et, sur une note plus positive, aura attiré l'attention de l'ICEAW, voire des débats, sur son rapport concernant MF. À l'époque où Enid a publié le premier rapport sur MF, elle ne comprenait pas pourquoi la situation justifiait la création précipitée d'une SARL. Elle ne comprends toujours pas cela quatre ans plus tard, après avoir examiné les comptes vérifiés subséquents maintenant disponibles.

La ligne de temps de MF


Selon "Madeleine", les experts en association de bienfaisance, BWB, ont été embauchés sur les conseils du parajuriste. Il est surprenant que Kate ne leur ait pas laissé un jour ou deux de plus pour explorer le statut de charité. Ce léger retard n'aurait pas réduit les chances de retrouver Madeleine, vivante ou morte. Et il est également surprenant que les McCann n'aient apparemment pas revu la question du statut d'organisme de bienfaisance.Au chapitre 9 de "Madeleine" Kate décrit ses activités le 14 mai ; elle ne mentionne aucun contact avec BWB,  ni avec le conseiller juridique de IFLG. Il a dû pourtant y avoir un échange intense de courriels et d'appels téléphoniques de ses conseillers ce jour-là. Elle déclare simplement que le statut d'organisme de bienfaisance ne serait pas possible car il a été jugé que le critère «bénéfice public» ne serait pas atteint, et ajoute que MF a été mis sur pied avec beaucoup de soin et de diligence par des experts dans leur domaine. Il serait plus juste d'indiquer la grande hâte, sans raison apparente. Au lieu de décrire une journée chargée, les échanges avec ses avocats, et les raisons de la prise de décision d'abandonner les négociations pour le statut d'organisme caritatif, elle mentionne son jogging, le premier depuis que Madeleine a disparu. Elle ne dit rien non plus du coût d'un cabinet d'avocats haut de gamme pour créer une SARL. Les dons reçus étaient pour trouver Madeleine et non pour les avocats. Il n'est pas plausible qu'elle n'en ait pas été informée, qu'elle ne s'en soit pas enquise. Les honoraires de d'audit jusqu'à mars 2014 s'élèvent à 50 085 livres. La commission d'audit pour l'exercice clos le 31 mars 2015 est inconnue.Les comptes auditésLes comptes du premier exercice fournissaient de nombreuses informations à Companies House, mais ces infos ont soulevé de nombreux problèmes, dont l'un était que seulement 13% des dépenses avaient été consacrées à la recherche de Madeleine, les gens ont été choqués.

Les administrateurs de MF avaient le choix entre :
- répondre aux questions des médias et des membres du public, publier des informations sur le site officiel et expliciter les comptes.
ou
- ignorer les questions et réduire l'information fournie dans les comptes suivants, dans l'espoir de réduire ou d'éliminer les questions, tout en respectant les exigences légales en matière de divulgation.

Ils se sont décidés pour la seconde option. Les comptes suivants ont fourni beaucoup moins d'informations, mais soulevaient quand même des questions ! Les comptes de l'année la plus récente disponible, l'exercice clos le 31 mars 2015, fournissent encore moins d'informations que les années précédentes, c'est pourquoi le résumé des résultats comptables 2007-2015, plus bas, a un "?" dans la colonne 2015. Il est tout à fait raisonnable qu'une société de commerce ordinaire ne révèle pas plus d'informations que la loi ne l'exige dans ses comptes parce que certaines informations pourraient être commercialement sensibles et mises à profit par un concurrent commercial. Cet argument ne s'applique pas à une SARL comme Madeleine's Fund où, pour attirer des fonds, il serait bon que le public voie où va l'argent.
Enid a contacté la firme d'audit qui a transmis ses questions sur les comptes à Clarence Mitchell, le spin doctor. Elle a reçu la réponse suivante:
J'ai été autorisé à émettre le bref communiqué suivant du Fonds Madeleine en réponse à votre approche:" Le Fonds Madeleine - Laissant No Stone Unturned Limited "remplit toutes ses obligations légales par le dépôt et la déclaration publique de toutes les informations qui sont légalement requis de cela. Il existe pour soutenir la recherche de Madeleine et reste entièrement dédié à la trouver à travers tout ce qu'il fait, en ligne avec ses objectifs publiés.
Je comprends que cela ne répond pas directement à vos questions spécifiques, mais c'est tout ce que le Fonds souhaite ou doit indiquer à l'heure actuelle. J'espère que cela vous sera utile. Cordialement, Clarence

Dépôt des comptes de MF
Une bonne pratique demande que les comptes soient déposés dès que possible après la fin de l'année comptable, avant que l'information ne perde, éventuellement, sa pertinence. La rapidité du dépôt contribue à la transparence.
Les comptes audités ont été classés comme suit:


Près de neuf ans après la constitution de MF, et compte tenu de l'engagement de  transparence, peu important le coût,
· il n'y a pas d'informations financières sur le site officiel
ET
· les comptes audités ne disent en fait rien.

Quelle est la raison de la réticence à donner des informations financières? 
Le site officiel demande toujours des dons au public... Celui-ci se méfie de plus en plus des organismes de bienfaisance et sans but lucratif qui demandent de l'aide sans pour autant expliquer pourquoi ils ont besoin d'argent et comment ils vont le dépenser. La raison d'être de MF et ses revenus et dépenses demeurent un mystère.

L'apparition de MF est tout aussi mystérieuse que la disparition de MMC.

 
Anonyme - Paysage anthropomorphe - XVI°