Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

N



 

Nationalisme
Négligence
Non causa pro causa
Non-vérité (contextuelle) vs mensonge (par omission)
Non-vérité (d'urgence)
Non-vérité (fabriquée)
Norme



Nationalisme
Bien que l'Union européenne soit une réalité, il est, d'un point de vue judiciaire, extrêmement difficile pour la police d'un État-membre A d'obtenir des informations sur des citoyens d'un État-membre B, mêlés à une enquête criminelle dans le pays A.

Négligence
Les MC ont été tenus d'admettre une certaine négligence, présentée volontiers comme une étourderie, ils avaient été abusés par les apparences de sécurité, etc., mais ils dînaient comme dans leur jardin et faisaient des rondes régulières, plus consciencieuses que celles qu'auraient faites des "écouteurs d'enfants".
Cette "pseudo-négligence" était la condition sine qua non de l'enlèvement (ayant eu lieu selon les MC vers 21h15), sans elle il n'était pas possible. On comprend qu'ils se soient efforcés de minimiser un comportement "léger", peu compatible avec leur qualité de médecins, donc d'individus extrêmement responsables. Par bonheur ils n'étaient pas les seuls à le faire.
Laisser de très jeunes enfants seuls est-il une imprudence ou une négligence ?  Et si l'appartement où ils se trouvent est ouvert est-ce une aberration ou un manque de responsabilité parentale ?
La raison pour laquelle il existe des lois très strictes sur la surveillance des enfants en bas âge n'a rien à voir avec le risque (pratiquement inexistant) d'enlèvement, mais avec les tragédies domestiques tristement banales (noyade dans une baignoire, écrasement sous un meuble,  étranglement par les cordons d'un store, chute tête la première sur une surface dure etc.). Il est encore plus dangereux de laisser seuls un jeune enfant qu'un bébé qui restera dans son berceau, alors que l'enfant grimpera n'importe où sans aucune notion du danger.
Blâmer pour négligence est facile. D'où son succès. Toute histoire qui vous fait du bien parce que vous ne feriez pas ce qui est en jeu doit forcément être préférée à toute vérité qui vous dérange, vous obligeant à faire face à la réalité.
L'accusation de négligence implique que l'on ait eu l'intention de mettre son enfant en danger. Madeleine a soulevé la question de l'absence, dont elle s'est aperçue parce que ses parents n'ont pas répondu à ses appels, mais les MC ne semblent pas avoir pris cela pour un avertissement.  Ils ont non seulement abandonné leurs enfants à eux-mêmes dans un appartement ouvert, mais ils l'ont fait en sachant parfaitement que leur absence avait inquiété leurs enfants la nuit d'avant.
Il semble incompréhensible à certains pourquoi les arrangements de McCann en matière de garde d'enfants font encore l'objet de discussions. La réaction immédiate des MC au blâme pour négligence est de suggérer qu'on cherche à les "persécuter" pour avoir commis une "erreur" parfaitement compréhensible.
Certaines erreurs sont compréhensibles et d’autres pas. C'est une des raisons pour lesquelles le sujet continue à être discuté.
La «négligence» aurait pu être le moindre de deux maux.



Non causa pro causa
Voir aussi Corrélation vs Causalité

La pseudo-causalité ou encore la causalité discutable consiste à établir une corrélation entre deux évènements dont l’un devient la cause de l’autre. Par exemple, "j’avais de la fièvre mais j’ai bu une tisane et je me sens mieux", ou encore "à chaque fois que je lave ma voiture il pleut". Peut-on déduire de ceci que c’est la tisane qui a fait baissé ma fièvre ? Que c’est le fait de laver ma voiture qui déclenche la pluie ?

Non-vérité (contextuelle) vs mensonge (par omission)

C'est ne dire qu'une partie de la vérité, autrement dit l'extraire de son contexte en sachant que, sans l'information complète, l'impression produite sera biaisée.

On peut aussi faire état de faits exacts tout en laissant planer le doute grâce à l'intonation ou les gestes corporels. Si vous dites "oui, j'ai effectivement cassé cette lampe" sur un ton sarcastique et offensé, votre interlocuteur pensera que vous êtes innocent, alors que vous ne l'êtes pas.

Si l'on passe délibérément sous silence un fait important afin de duper l'interlocuteur qui, du coup, n'est pas à même de se faire une idée juste, on parle de mensonge par omission. Dans cette catégorie il faut ranger tout ce qui est consciemment tu pour ne pas détromper l'interlocuteur. On pourrait aussi parler de demi-vérité : je dis que la femme de ménage est venue hier, mais je ne dis pas qu'elle avait une migraine et a passé l'après-midi allongée pour récupérer. La publicité fait ses choux gras de ces non-vérités-là.



Non-vérité (d'urgence)

Un mensonge fait dans l'urgence est une non-vérité stratégique improvisée parce que la vérité ne peut être dite, par exemple si cette vérité cause un préjudice à un tiers.

Par exemple, un voisin peut mentir à une femme furibonde des escapades de son mari infidèle, parce qu'on peut raisonnablement s'attendre à ce que cette femme soit physiquement violente si son mari apparaît tout d'un coup.

Il est possible qu'une certaine situation rende incontournable ce type de non-vérité, toutefois transitoire.



Non-vérité (fabriquée)

 C'est déclarer en assumant comme vrai, alors qu'en fait on ignore s'il en est vraiment ainsi ou non. Bien que l'assertion soit possible et plausible, elle ne se fonde pas sur un fait, mais est le produit d'une construction ou d'une représentation biaisée de la vérité.

Si, au lieu de dire que vous n'êtes pas du coin, vous affirmez à quelqu'un que le bureau de poste est au fond de la rue à droite après les feux, vous êtes coupable de ce type de non-vérité. La publicité ne survivrait pas sans cela.

Norme  
Même dans les situations anormales il y a des comportements normaux/typiques. Donc bien que des gens qui n'ont pas été dans un certain type de situation disent qu'ils ne savent pas comment ils réagiraient, il y a des chances que leurs réactions suivent certains paramètres. C'est ce que cherchent les observateurs professionnels qui travaillent aux côtés des forces de police.
Bien sûr cela ne signifie pas que, automatiquement, si vous vous écartez de la norme c'est que vous avez quelque chose à cacher. Mais écartez vous assez et ces gens-là y verront un signe. C'est pourquoi ils encouragent activement et dissèquent les conférences de presse et les appels. Selon les observateurs de deux pays, les MC se sont suffisamment écartés de ce comportement typique pour commencer à faire jaser.