Grâce à la liberté dans les communications, des groupes d’hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées.
Friedrich Nietzsche (Fragments posthumes XIII-883)

Les mystères de l'affaire MC


Ces faits sont mystérieux :

MAI 2007

- 2 MAI (matin) : La technicienne de surface voit un lit d'enfant pliant dans la chambre des parents.
- 3 MAI (matin) : MMC est censée avoir fait de la voile (pour la première fois) avec son groupe de crèche, mais ses parents ne sont pas allés la voir et ni les TB ni les WP qui étaient sur la plage ne l'ont vue. 
- 3 MAI (après-midi) : Les MC et leurs enfants sont les seuls absents du groupe au restaurant Paraiso où les autres font goûter leurs enfants. 
- 3 MAI (soir) : Le matin MMC est censée avoir demandé pourquoi ses parents n'avaient pas réagi aux larmes des enfants et, comme si de rien n'était, les MC vont dîner au Tapas des parents, laissant une nouvelle fois seuls des enfants qui à présent savent qu'ils le sont (en tout cas MMC).
- 3 MAI (soir) : Jane TB passe en flips flops à moins d'un mètre de deux hommes dans une rue déserte sans être ni vue ni entendue.
- 3 MAI (soir) : Des double-rideaux, emportés par le vent, s'envolent en s'écartant alors qu'ils sont coincés entre le mur de la fenêtre et un lit avec au bout un fauteuil.
Quand on argumente que les MC ne sont pas les seuls à avoir laissé des enfants seuls dans un appartement non familier, on passe sous silence, par ignorance ou pour le salut de l'argument, ce détail crucial de la porte ouverte. Les MC, qui ne semblent pas être des parents irresponsables, firent-ils l'inconcevable ? Il est permis d'en douter, Quand Fiona indique qu'ils l'ont fait, le soir du 3 mai, parce que, Madeleine pourrait se réveiller à nouveau  et se sentir prisonnière, essaie-t-elle de signifier étourdiment que les MC sont des parents responsables en oubliant le danger de Madeleine dans la rue à la recherche de ses parents ? Cela a l'air insensé, mais comme les parents donnent d'eux-mêmes une image peu flatteuse, voire se peignent en parents négligents, pourquoi douter de la parole de Fiona ?
- Mrs Fenn, qui occupait l'appartement au-dessus du 5A, a entendu un enfant pleurer et appeler "Daddy" le 1er mai. Russell TB avant d'arriver chez lui avec Matthew MO a entendu sa fille cadette pleurer. Ne suffisait-il pas de mettre son oreille près de la porte-fenêtre pour savoir si un enfant pleurait (si c'était là le seul but des rondes ?) ?
-  Puisque personne ne se promène en public avec une enfant en pyjama recherchée non seulement par des polices nationales, Interpol etc. mais aussi par une bonne partie de la planète, pourquoi exhiber un pyjama devant les caméras TV plus d'un mois après la disparition ?


Barrière de protection
Il n'y avait aucune raison de fermer cette barrière de protection la nuit puisque les jumeaux, seuls concernés, ne peuvent s'extraire de leurs lits pliants. Cette barrière n'est mentionnée dans aucun des témoignages des MC, seulement dans la ligne de temps. Laisser la porte-fenêtre ouverte et fermer la barrière de protection n'a aucun sens. Un enfant de l'âge de Madeleine, qui ne saurait pas l'ouvrir, saute tout simplement par dessus. En ce sens elle est dangereuse.

OCT 2013
- Le fait que les portraits-robots du principal suspect (Smithman) ont été  cachés par les commanditaires (les MC) pendant de nombreuses années. 


SEP 2007
- Le refus systématique de Kate MC de répondre aux questions que lui pose la PJ pour faire avancer l'enquête. 
- La réfutation par les MC du témoignage de Pamela F qui a entendu un enfant pleurer et appeler son père pendant 75' le soir du 1er mai.


JUL 2007
- Les alertes du chien cadavre uniquement dans l'appartement d'où a disparu MMC. 

AOÛ 2007
- Le lavage en machine de la peluche CC après l'annonce d'une opération dans la  villa avec les chiens "cadavre" et "sang". 

MAI/JUN...2007
- L'insistance à dire que MMC portait un pyjama à manche courte, alors que l'habit de la petite fille portée par Smithman avait des manches longues. 
- Le fait que la petite soeur, voyant le pyjama exhibé devant les caméras comme étant à elle et identique, en plus petit, à celui que portait MMC lors de sa disparition, se soit exclamée "jama de Maddie"